Investissement locatif et rentabilité




Est-il est encore intéressant aujourd'hui d'investir dans la pierre? De l'achat de votre résidence principale à l'investissement, il n'y a "qu'un pas". Les montants, parfois considérables aujourd'hui méritent d'apporter une attention toute particulière à votre opération.

  • Attention, la plupart des points abordés dans cet article relèvent simplement du bon sens. Ne vous laissez pas aveugler par une belle brochure ou un discour enchanteur, prenez le temps d'analyser calmement la situation et l'opportunité qui s'offre à vous.


Avant d'aller plus loin, il vous faudra répondre aux questions suivantes:
  • Emplacement géographique: Ou est situé le bien? Est-ce que je connais l'endroit? Puis-je m'y rendre facilement en cas de besoin?
  • Offre locative locale: Existe-t-il une offre abondante de logements vacants? Depuis combien de temps? Y-a-t-il un besoin, une demande locale?
  • Prix: Est-ce qu'on est dans les prix du marché?
  • Rentabilité: Un investissement doit être rentable... Utilisez notre calculette pour estimer sa rentabilité?
Si vous doutez de vos réponses, ne serait-ce que sur l'une des questions, ne vous lancez pas dans votre projet, c'est la règle d'or.

Localisation du bien

Parfois, les programmes immobiliers qui vous sont proposés sont éloignés géographiquement de votre lieu de résidence. C'est une très mauvaise chose.

Pourquoi? Si vous ne connaissez pas l'endroit, il vous sera difficile de répondre aux problématiques suivantes. D'autre part, il vous sera compliqué et/ou couteux de vous rendre sur place si besoin... Et si on ne vous avait rien proposé du tout, auriez vous eu l'idée d'aller investir là bas...?

Offre & Demande

C'est le nerf de la guerre... S'il n'y a pas de demande (ou si l'offre locative locale est trop riche!), vous risquez de vous retrouver avec un bien vide... et un crédit sur les bras. Et là, quel que soit le type de votre projet, sans rentrées d'argent... la rentabilité de votre investissement en prendra un coup. Si en plus de cela, le bien que vous avez acheté est éloigné de votre lieu de résidence, cela complique encore plus les choses...!

Prix

Ne négligez pas ce paramètre sous pretexte d'économies d'impôts... Bref, vous l'avez compris, le prix qui doit faire référence est le prix net acheteur. Le prix inclut donc les éventuels dépenses comme les frais de notaire, les frais de garantie, les travaux, etc...

Mais connaître le prix ne vous avancera pas beaucoup si vous ne le comparez pas avec le reste de l'offre du marché. Logements neufs, programmes concurrents, coût de rénovation si achat dans l'ancien, etc.

Encore une fois, plus le bien sera éloigné de chez vous, plus il vous sera difficile d'analyser l'offre, la demande, la valeur du bien en fonction du marché, du quartier et de l'évolution de ces paramètres à court et moyen termes.

Rentabilité

Il s'agit ici de la partie calcul... Bien sur, nous parlons bien d'un investissement locatif, pas d'un coup de coeur ni de l'achat de votre résidence secondaire... Il s'agit donc d'un investissement et celui-ci doit être rentable.
Calculez ici la rentabilité d'un investissement locatif. Et... Comparez le avec d'autres offres et d'autres montages...

Le "mirage" le plus récurrent est celui de l'économie d'impôts... Investir pour économiser des impôts, oui, mais à quel prix?

Les "Duflot" et companie cachent souvent une surestimation du prix du bien. Alors certes, vous faites des économies sur vos impôts pendant la durée du programme, mais vous risquez de payer (beaucoup) plus cher votre bien... Cela reviendrait donc à payer l'équivalent (voir plus) de vos "économies" d'impôts au moment de l'achat... Ces "économies" finissent donc bien souvent dans la poche de votre promoteur...!

 
=